LIGO-India approuvé par le gouvernement
Le Premier ministre, Shri Narendra Modi avec les scientifiques de LIGO, qui ont prouvé la théorie des ondes gravitationnelles, à Washington DC le 31 mars 2016. Photo de groupe, de gauche à droite : Dr Rana Adhikari (Caltech), Karan Jani (GaTech), Nancy Aggrawal (MIT), M. Narendra Modi (Premier ministre de l'Inde), Dr France Córdova (Directeur de la NSF), Dave Reitze (Directeur, Laboratoire LIGO), Dr Rebecca Keizer (Chef, Bureau NSF des sciences et de l'ingénierie internationales), Dr Fleming Crim (directeur adjoint pour MPS, NSF) | Attribution : Cabinet du Premier ministre (GODL-Inde), GODL-Inde , via Wikimedia Commons

LIGO-India, un observatoire avancé d'ondes gravitationnelles (GW) qui sera situé en Inde, dans le cadre d'un réseau mondial d'observatoires GW, a été approuvé par le gouvernement indien.  

Le détecteur avancé d'ondes gravitationnelles qui sera construit dans le Maharashtra pour un coût estimé à Rs 2,600 XNUMX crore sera une étape majeure vers l'expansion de l'infrastructure scientifique frontalière en Inde. 

PUBLICITÉ

Le Interféromètre laser Observatoire des ondes gravitationnelles (LIGO) - Inde est une collaboration entre le Laboratoire LIGO (exploité par Caltech et MIT) et trois instituts en Inde : le Raja Ramanna Center for Advanced Technology (RRCAT, à Indore), l'Institute for Plasma Research (IPR à Ahmedabad) et le Centre interuniversitaire d'astronomie et d'astrophysique (IUCAA , à Puné). 

*** 

PUBLICITÉ

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

Pour des raisons de sécurité, l'utilisation du service reCAPTCHA de Google est requise et est soumise à Google. Politique de confidentialité et Conditions d’utilisation.

Je suis d'accord à ces termes.