Pendjab : Situation stable mais Amritpal Singh reste un fugitif
Crédit : Utpal Nag, CC BY-SA 4.0 , via Wikimedia Commons

Pendjab : Situation stable mais Amritpal Singh reste un fugitif 

  • Les habitants du Pendjab et de l'étranger ont soutenu l'action contre ceux qui tentent de troubler l'ordre public au Pendjab, ont remercié le ministre en chef du Pendjab, Bhagwant Mann, d'avoir sauvé la jeunesse du Pendjab 
  • La police du Pendjab a arrêté 154 personnes pour avoir troublé la paix et l'harmonie dans l'État, selon IGP Sukhchain Singh Gill 
  • Des équipes de police ont récupéré le véhicule utilisé par le fugitif Amritpal Singh pour s'enfuir, quatre animateurs également détenus 
  • La police du Pendjab a appelé les gens à révéler où se trouve le fugitif Amritpal Singh. 

Affirmant que l'État est entre des mains sûres et fermes, le ministre en chef Bhagwant Mann a déclaré que les mesures les plus sévères sont prises contre ceux qui conspirent pour troubler la paix, l'amitié, l'harmonie communautaire et la fraternité dans l'État.  

PUBLICITÉ

Heures après Pendjab Le ministre en chef Bhagwant Mann a remercié le peuple de l'État pour son soutien à l'action du gouvernement de l'État en maintenant la loi et l'ordre au Pendjab, le siège de l'inspecteur général de la police (IGP), Sukhchain Singh Gill, a réaffirmé que la situation dans l'État est totalement stable et sous contrôle. 

Il a déclaré que CM Bhagwant Mann avait reçu de nombreux appels du Pendjab et de tout le pays le remerciant d'avoir sauvé la jeunesse du Pendjab. 

IGP Sukhchain Singh Gill, lors d'une conférence de presse, a déclaré qu'un total de 154 personnes avaient été arrêtées pour avoir troublé la paix et l'harmonie dans l'État. 

Il a déclaré qu'une circulaire de surveillance (LOC) et un mandat non libérable (NBW) ont été émis contre Amritpal Singh, qui reste un fugitif et que des efforts sont déployés pour l'arrêter. La police du Pendjab bénéficie de la pleine coopération des autres États et agences centrales dans cette action, a-t-il ajouté. 

Tout en partageant des photos d'Amritpal sous différents looks, IGP a appelé les gens à révéler où se trouvait le fugitif. 

Divulguant plus de détails, l'IGP a déclaré que la police rurale de Jalandhar avait récupéré une voiture Brezza (PB02-EE-3343), qui avait été utilisée par Amritpal pour s'échapper, lorsque des équipes de police poursuivaient sa cavalcade le 18 mars. La police a également arrêté quatre accusés. personnes identifiées comme Manpreet Singh alias Manna (28) S/o Harwinder Singh de Nava Killa à Shahkot, Gurdeep Singh alias Deepa (34) S/o Mukhtiar Singh du village Bal Nau à Nakodar, Harpreet Singh alias Happy (36) S/o Nirmal Singh du village de Kotla Nodh Singh à Hoshiarpur et Gurbhej Singh alias Bheja S/o Balvir Singh du village de Gondara à Faridkot. Ces quatre accusés ont aidé Amritpal à s'échapper, a-t-il dit. 

"Il est apparu qu'Amritpal Singh et ses assistants ont également changé de vêtements dans un Gurdwara Sahib du village de Nangal Ambia pour changer de tenue et se sont enfuis de là sur deux motos", a-t-il déclaré. 

IGP Sukhchain Singh Gill a déclaré que les équipes de police ont également arrêté et détenu Kulwant Singh Raoke du village de Raoke à Moga et Gurinderpal Singh alias Guri Aujla de Kapurthala en vertu de la loi sur la sécurité nationale. 

L'IGP a informé que la police rurale de Jalandhar a enregistré un nouveau premier rapport d'information (FIR) contre l'oncle d'Amritpal Harjit Singh de Kallu Kheda à Amritsar et son chauffeur Harpreet Singh du village de Madoke à Moga pour intrusion et s'être réfugié pendant deux jours dans la maison de Sarpanch Manpreet Singh du village d'Uddowal à Mehatpur, Jalandhar sous la menace d'une arme. Les deux accusés étaient venus dans leur voiture Mercedes (HR72E1818). Un FIR no. 28 datée du 20.3.2023 a été enregistrée en vertu des articles 449, 342, 506 et 34 de l'IPC et des articles 25 et 27 de la loi sur les armes au poste de police de Mehatpur. 

Entre-temps, l'IGP a également informé que la manifestation à Mohali avait également été levée. Il a indiqué que 37 personnes ont été placées en détention préventive. 

*** 

PUBLICITÉ

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

Pour des raisons de sécurité, l'utilisation du service reCAPTCHA de Google est requise et est soumise à Google. Politique de confidentialité et Conditions d’utilisation.

Je suis d'accord à ces termes.